Pourquoi et comment entretenir son matériel motoculteur ?

Pourquoi et comment entretenir son matériel motoculteur ?

Avec l’essor du secteur de l’agriculture, nombreuses sont les personnes qui se lancent dans ce domaine. Cependant, mener un projet d’agriculture à succès nécessite l’utilisation d’équipement de qualité. Le motoculteur est l’un des équipements fréquemment utilisés. Ce dernier doit être régulièrement entretenu, vu son importance. En effet, l’entretien du motoculteur est essentiel à votre sécurité et à la longévité de la machine.

Certains éléments nécessitent un entretien constant, tandis que d’autres nécessitent un entretien saisonnier.

Entretien correct des carters et du châssis du motoculteur

Pour l’entretien des carters, il est recommandé de procéder au nettoyage de l’intérieur et l’extérieur après chaque passage de la machine. Pour nettoyer correctement l’intérieur des carters de la machine, assurez-vous d’arrêter le moteur et de débrancher l’alimentation de la bougie. Ensuite, vous pouvez l’incliner vers l’arrière. Ne le disposez pas de côté, cela pourrait endommager les fraises.

S’il s’agit d’un modèle électrique, assurez-vous de débrancher le cordon d’alimentation. Vous devez toujours porter des gants pendant la phase de nettoyage, car vous manipulez des outils potentiellement dangereux. Pour un nettoyage efficace du motoculteur, servez-vous d’un bâton en bois ou en plastique pour enlever les mottes en toute sécurité. Pour finir et obtenir un meilleur rendu, l’utilisation d’un nettoyeur haute pression serait parfaite.

Un lubrifiant hydrofuge est alors recommandé pour éviter la corrosion. Il convient de rappeler que l’entretien régulier des motoculteurs de certaines marques est primordial. C’est le cas par exemple du motoculteur FA210D de la marque Kawasaki qui nécessite un entretien fréquent. Dans le cas contraire, il va falloir trouver des pièces Kawasaki le plus tôt possible.

Entretien du motoculteur : s’occuper du moteur

Il convient de débuter par le filtre à air du motoculteur thermique. Il est recommandé de nettoyer le filtre à air toutes les 50 heures d’usage ou tous les 3 mois. Remplacer un filtre à air favorise la réduction de la consommation de carburant, et donc les émissions polluantes. Ensuite, il y a l’entretien des bougies (moteurs thermiques). Pour que l’engin démarre convenablement à chaque fois. Une bougie de meilleure qualité est indispensable.

Il est recommandé de nettoyer la bougie toutes les 100 heures d’utilisation ou chaque 6 mois. En ce qui concerne le nettoyage de la bougie d’allumage, servez-vous d’une brosse métallique spéciale pour nettoyer les électrodes des résidus de combustion. Il est important de prendre note de la référence du produit afin de ne pas avoir de doutes lorsque vous devrez procéder à un remplacement.

Enfin, nettoyez les filets et la base de la bougie avec un chiffon. Pour l’entretien de l’huile moteur, il faut se référer au manuel de votre équipement pour le type d’huile et la fréquence des vidanges. Pour vérifier le niveau d’huile, il convient de dévisser le bouchon et de le nettoyer.

Ensuite, remettez le couvercle sans le visser. Pour les voitures, la hauteur doit être comprise entre les hauteurs minimale et maximale. Cela doit être fait sur une surface plane et froide. Concernant le liquide de transmission, vous devez consulter les recommandations du constructeur de la machine.

Pour vidanger, débranchez le fil de la bougie, retirez le bouchon de vidange et placez le bac de récupération sous le carter. Une fois l’huile usée totalement vidangée, il faut remettre le motoculteur à plat et remettre le bouchon à sa place.

Comment s’y prendre pour l’entretien des roues ?

Après chaque utilisation de l’engin, il est recommandé de nettoyer les roues du motoculteur. Pour ce faire, servez-vous d’un nettoyeur haute pression qui favorise le retrait des mottes de terre. Ensuite, il faut appliquer un lubrifiant étanche pour éviter la corrosion. Il est aussi important d’avoir une pression des pneus située entre 0,5 et 1 bar.

Qu’en est-il de l’entretien des courroies et des transmissions ?

Pour l’entretien des courroies et des transmissions, il faut procéder au remplacement quand vous pensez que c’est opportun. La seule façon de contrôler l’état de la courroie et de la transmission est d’inspecter visuellement ces accessoires.

En conclusion

Travailler en toute quiétude nécessite l’utilisation d’équipements de qualité. Pour faire durer votre motoculteur, il convient de le nettoyer régulièrement.

Florie
by on 29 septembre 2022
Je suis Florie, passionnée par les fleurs, les plantes et la nature en général. J ai créé mon propre site internet dédié à ce sujet, où je partage mes connaissances et mes astuces avec tous ceux qui souhaitent apprendre à mieux connaître et apprécier la beauté des plantes.