Kumquat : Conseils de plantation, taille et entretien

Comment bien entretenir un kumquat ?

Comment bien entretenir un kumquat ?

Comme tous les agrumes, le kumquat a besoin d’un sol très riche pour produire des fleurs puis des fruits. Sur le même sujet : Bergamotier : Conseils de plantation, taille et entretien. Si le sol est trop pauvre en nutriments, le kumquat éliminera naturellement la production de fleurs afin qu’elle ne s’épuise pas inutilement.

En plein champ, le kumquat ne pousse que dans les régions à climat méditerranéen ou tropical. Il doit être planté sans vent et au soleil.

En pleine terre : En mai, lorsque tout risque de gelée disparaît, creusez un trou de plantation d’un mètre de large et de 80 cm de profondeur dans le sol préparé avant l’hiver précédent. Au fond du trou placez une couche de gravier ou de billes d’argile de 20 cm d’épaisseur.

Type d’engrais naturel recommandé pour le kumquat Fumier bien décomposé, compost, poudre d’os de mer, cendres de cheminée. Est-il possible de planter des arbres fruitiers …

Quelle exposition pour un kumquat ?

Quelle exposition pour un kumquat ?

Arrosage et fertilisation du kumquat Si le kumquat est en pot et à l’intérieur, arrosez régulièrement. Le sol ne doit pas être trop sec. Vaporisez également les feuilles pour éviter les périodes de sécheresse. En extérieur, arrosez un peu en hiver et plus souvent en été, surtout par temps chaud.

Différents acariens attaquent probablement le kumquat : acarien des agrumes, acarien des agrumes, tétranyque rouge. Il pique les feuilles pour aspirer la sève, ce qui crée de petites taches jaunes aux points de piqûre. Ces endroits deviennent alors grisâtres et secs.

Choisissez un endroit très ensoleillé, exposé plein sud et protégé du vent. Les sols calcaires ou constamment humides doivent être évités. En mai, lorsque tout risque de gelée disparaît, creusez un trou de plantation d’un mètre de large et de 80 cm de profondeur dans le sol préparé avant l’hiver précédent.

En hiver, si vous avez peur des fortes gelées et qu’il est en pot, emmenez-le dans une pièce fraîche et lumineuse où il ne pourra pas geler. Si le kumquat résiste au gel, le fruit tombera dès le premier gel.

Quand il faut rentrer le kumquat ?

Remarque : Le kumquat peut être réappliqué tous les 3 ans, soit au printemps, soit à la fin de l’été.

En plein champ, le kumquat ne pousse que dans les régions à climat méditerranéen ou tropical. Il doit être planté sans vent et au soleil.

Conservation du kumquat Les fruits conservés à température ambiante peuvent se conserver 2 jours puis peuvent se faner. Pour les conserver plus longtemps, placez-les au réfrigérateur de votre réfrigérateur, elles garderont leur bel aspect pendant au moins 10 jours.

Comment planter le kumquat ?

  • En mai, lorsque tout risque de gelée disparaît, creusez un trou de plantation d’un mètre de large et de 80 cm de profondeur dans le sol préparé avant l’hiver précédent.
  • Au fond du trou placez une couche de gravier ou de billes d’argile de 20 cm d’épaisseur.

Comment cultiver le kumquat ?

Il est préférable de planter le kumquat dans un terreau enrichi d’engrais. Pour le planter en pot, veillez à ce qu’il y ait un trou au fond pour que les racines ne stagnent pas dans l’eau. Ajoutez une couche de gravier, de billes d’argile ou de gravier au fond.

En pleine terre : En mai, lorsque tout risque de gelée disparaît, creusez un trou de plantation d’un mètre de large et de 80 cm de profondeur dans le sol préparé avant l’hiver précédent. Au fond du trou placez une couche de gravier ou de billes d’argile de 20 cm d’épaisseur.

La taille du kumquat ne doit pas être trop dure.

  • Comme tous les arbres et arbustes, supprimez les branches croisées trop rapprochées et parallèles pour que l’air et la lumière puissent pénétrer au cœur de ses branches. …
  • Les branches malades ou cassées doivent également être enlevées.

Le kumquat du pays résiste à des températures de -8 à -12°C, mais de courte durée.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap