Figuier : Conseils de plantation, taille et entretien

Comment entretenir un figuier en terre ?

Comment entretenir un figuier en terre ?

dans les régions au climat doux, la taille peut se faire juste après la récolte, vers novembre, dans les régions au climat plus rude, attendre que les gelées les plus fortes soient passées, vers la fin février, afin que les cicatrices subissent le moins possible le gel. Ceci pourrez vous intéresser : Arbousier : Conseils de plantation, taille et entretien.

En taillant votre figuier, vous accélérerez sa croissance et améliorerez la productivité des figues.

  • Préférez la taille au début du printemps lorsque la sève monte.
  • Les figues se développent sur des pousses d’un an et sur des pousses d’un an.

Le figuier livré en conteneur est planté d’octobre à avril, en évitant les périodes de gel. Respectez une distance minimale de 4 mètres entre 2 figuiers. Le figuier préfère une exposition sud ou sud-ouest, si possible abrité par un mur qui le protégera des vents froids.

Le figuier pousse naturellement de façon évasée. Il peut atteindre rapidement 5 à 6 mètres de diamètre. Laissez-le pousser naturellement si vous avez l’espace. Si vous optez pour le palissage du figuier ou si vous souhaitez couper des branches basses gênantes pour la tondeuse, taillez au printemps et légèrement.

Comment faire grossir les figues ?

Comment faire grossir les figues ?

Si les fruits ne peuvent pas grossir jusqu’à maturité, il est possible de noter que le manque d’eau peut en être la cause principale. Le figuier ne supporte pas un emplacement trop exposé aux vents forts, cette exposition peut donc nuire au développement des fruits.

Pour l’inciter à fructifier à nouveau, il convient de multiplier les petites branches en coupant les grosses pousses sur environ un tiers de leur longueur mais pas plus pour ne pas relancer la végétation, ce qui serait contre-productif. Le figuier, comme la vigne, fleurit, en effet, sur les brindilles de l’année.

Les figues fleuries des figuiers bifères (deux récoltes) sont mûres dès début juillet et les figues d’automne des figuiers bifères et unifiés (une seule récolte) prennent le relais de fin août jusqu’aux gelées.

Arrosez abondamment lorsque les fruits commencent à pousser. Protégez le figuier du froid en ramenant la terre à la souche. Même si les brindilles meurent, le figuier recommencera à partir de la base.

Comment faire fructifier un figuier ?

Il est probable que votre figuier soit un caprifigier. Les CAPRIFIGUIERS (ou figuiers mâles) abritent durant l’hiver le blastophage, insecte spécifique responsable de la pollinisation sexuelle. On reconnaît les arbres caprifigu en hiver par la présence de nombreux figuiers, déjà formés au bout des branches.

Comme la vigne, ils portent des fruits sur les brindilles de l’année. Les figues se forment au printemps. Cependant, pour les variétés dites bifères, elles se forment en fin de production à l’automne précédent pour se développer au printemps. C’est pourquoi le climat joue un rôle important.

Pour distinguer un figuier mâle d’un figuier femelle, il est indispensable d’observer les figues ; un arbre à figuier entre avril et mi-juillet a toutes les chances d’être mâle ; s’il est couvert de figues en été, c’est probablement une femelle ; s’il porte des figues en hiver, il est certain qu’il est mâle.

Les figues fleuries des figuiers bifères (deux récoltes) sont mûres dès début juillet et les figues d’automne des figuiers bifères et unifiés (une seule récolte) prennent le relais de fin août jusqu’aux gelées.

Comment couper les branches d’un figuier ?

Taillez les branches principales à 50 cm de l’extrémité du tronc. L’arbre émettra de nombreuses branches pour compenser ce manque, au bout des branches tombées. En juin, vous n’en garderez que la moitié et vous percerez légèrement le reste. Répétez la même opération l’année suivante.

C’est dans les régions froides que la taille du figuier est nécessaire, afin d’améliorer sa fructification en concentrant la sève dans des zones choisies. Cette taille y est réalisée en hiver, idéalement vers février et mars.

Taille du figuier unifié Nous veillons surtout à inciter le figuier à produire des rejets en effectuant, en mars et pas avant, une taille des branches affectées par le gel. De cette façon, nous conduisons le figuier dans un buisson puisque les pousses partent de la base. Cela laisse libre cours au naturel.

Pour l’inciter à fructifier à nouveau, il convient de multiplier les petites branches en coupant les grosses pousses sur environ un tiers de leur longueur mais pas plus pour ne pas relancer la végétation, ce qui serait contre-productif. Le figuier, comme la vigne, fleurit, en effet, sur les brindilles de l’année.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap